lundi 20 février 2017

Queen R par Marine Mouzelard

lundi 20 février 2017


Résumé : Roxane mène la belle vie. Elle est assistante du rédacteur en chef du Women Magazine, un magazine féminin, et vit dans un bel appartement de Bruxelles avec sa meilleure amie. Elle n'a qu'un seul rêve devenir rédactrice en chef et lorsque son patron lui offre la chance d'obtenir une promotion, sa vie bascule. Entre mensonges, amours, secrets et trahisons, Roxane essaye de garder le cap et ce n'est pas pour plaire à tout le monde. Mais peut-on tout pardonner? Une délicieuse histoire pour passer un moment divertissant.

Titre : Queen R

Auteur : Marine Mouzelard

Edition : Auto édition
Date de Parution : 2015 

MAJ avril 2017 : L'autrice aurait corrigé les erreurs de français et la mise en page, ce qui rendrait le livre plus visible. Je n'ai pas été vérifier, mais je tiens à informer de ce changement. Néanmoins je continue à déconseiller ce livre qui véhicule des clichés sexistes et dont le personnage féminin est tout sauf un exemple à suivre.


Honnêtement, je ne comprends même pas comment l’autrice peut vendre un livre dans un tel état. Je ne comprends pas comment il a pu être second à des Indés Awards.

La mise en page est totalement aléatoire. Par moment, une ligne de dialogue se retrouve isolée du texte sans raison valable. À d’autres moments, les sms surgissent dans une disposition illisible. Je ne parle pas non plus de l’espace entre le tiret et la lettre, qui dit bye bye de temps en temps. Je me suis aussi demandé où était le correcteur, car ce texte ne semble avoir bénéficié d’aucune relecture.

J’ai croisé beaucoup d'erreurs comme le pauvre i des verbes être associé à un t quand il ne le fallait pas, et voir ce même t ne pas apparaître alors qu'il était nécessaire. Je pourrais aussi évoquer les trop nombreuses répétitions qui alourdissent un style scolaire. Les phrases décrivent souvent des actions de manière mécanique et sans âme.

Par moments, certains passages n’ont aucun sens. Pourquoi une cravate rose rendrait-elle un personnage docile ?

Quant à l’histoire, il faut pouvoir la suivre. Et quand on y arrive, on se retrouve face à Roxanne, une héroïne détestable. Un exemple ? À un moment donné, elle envoie accidentellement un texto à la place de Justine. Elle reproche ensuite à cette dernière de s’être excusée auprès du destinataire pour réparer les dégâts. Pire, Roxanne est confortée par son meilleur ami, qui choisit donc de blâmer Justine, la victime de l’histoire. Sans commentaires.

Et je pourrais continuer longtemps, car les soucis sont nombreux. Queen R est clairement le brouillon d’un livre. Il n’est pas abouti. C’est scandaleux de le vendre dans cet état.

Alors oui je râle sur Queen R. Et non, je ne vous le conseille pas. Gardez votre argent pour un autre livre. Téléchargez un extrait avant d’acheter un roman. Feuilletez-le. Cela vous évitera bien des déconvenues !


4 commentaires:

  1. Tu soulèves des points intéressants et je ne manquerai pas d en tenir compte. Cependant ton avis est très sévère. Roxanne est un anti hero, c est dommage qu en tant que blogueuse litteraire, tu sois passée à côté de ca. Je suis tout de même contente de voir qu elle t a exaspéré, cela signifie que j ai rempli mon objectif.
    Merci de souligner que Queen R à ete 2e aux indes awards 2017, il plait beaucoup mais pas à tout le monde. J aurais apprécié connaître les points positifs car dans tous romans, il y a du positif.
    Comme on dit, celui qui peut, agit. Celui qui ne peut pas, enseigne. Je serais ravie que tu contredises George Bernard Shaw et que tu me fasses découvrir l un de tes romans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marine, il est vrai que cet avis est difficile à lire pour un auteur, mais le livre présente des problèmes qui sont difficiles à taire lorsque l'on fait preuve d'objectivité. Une mise en page non conforme peut être une véritable torture pour la lecture, il entraîné souvent des abandons, voir des remboursements (c'est ce que je fais quand j'estime que l'auteur me propose un livre incorrect sur la structure).
      Un titre ne peut pas plaire à tout le monde, j'aime des lectures que Jupsy déteste et inversement (on se chamaille souvent sur ces titres, d'ailleurs). Quand on n'aime pas une lecture, il est parfois difficile de tirer du positif. C'est aussi le cas lorsque l'on visionne un film ou une série (nous sommes d'ailleurs toujours plus durs quand il s'agit de ces supports).
      La perception d'un lecteur peut varier et, surtout, diverger de l'auteur.
      Et, pour finir, je n'arrive pas à suivre ces auteurs qui demandent de lire les blogueurs... Donc, pour lire, il faut être auteur ? Un lecteur lambda n'a pas le droit de ne pas aimer un ouvrage sous prétexte qu'il n'est pas auteur ? Ici, on critique le livre, pas l'auteur. C'est deux choses distinctes.
      Bref, je trouve que la prise en compte de ces points est une bonne chose, cela vous permettra de corriger et d'améliorer si vous les ressentez aussi. Vous aurez certainement des avis plus positifs et sans doute bien plus durs à encaisser que celui-ci dans votre carrière d'écrivain. Le principal est de savoir rebondir :)
      Je vous souhaite une bonne continuation.

      Supprimer
    2. Non je souligne juste que ceux qui critiquent le plus sont ceux qui font le moins, et ce dans n importe quel domaine. Je suis en train de lire un livre où l histoire est plate, c est ennuyant à mourir mais malgré tout, ce n est pas pour autant que je vais lyncher l auteur et juger son travail médiocre. Je le lui dirai de façon constructive et il s améliorera.
      Il y a une différence entre ne pas aimer et être objectif. Ici cela manque tout de même d objectivité. Il y a certains points intéressants et d autres phrases écrites dans le but de lyncher, blesser et surtout se faire mousser.
      Maintenant on ne peut pas plaire à tout le monde mais avec plus de 11.000 votes aux Indes awards 2017, je pense que cet avis/critique manque un peu d objectivité. Personnellement c est mon premier roman et donc pas le meilleur mais j estimé qu il mérite 3 étoiles. Maintenant je l avais déjà fait corriger et je vais le refaire corriger. Je ferai attention avec kindle et Amazon mais c est dommage d être aussi peste et virulente dans ses mots à propos de mon roman.
      Merci beaucoup, bonne continuation à toi aussi.

      Supprimer
    3. Marine, je souligne des points objectifs concernant la langue française. Je me base sur la grammaire et l'orthographe.
      Je n'ai pas insisté sur d'autres points car je ne voulais pas davantage descendre ton roman. Je n'ai rien de positif à dire dessus car il véhicule des clichés sexistes et son personnage féminin est tout sauf un exemple à suivre. Je pourrais faire une dissertation sur tous les points négatifs, mais es-tu prêt à les entendre ? Je n'en suis pas sûre. Je ne sais pas si avec des exemples à la clé, tu m'écouterais.
      Si je t'ai bloquée, c'est parce que j'en avais marre que l'on pollue twitter. Si tu veux me critiquer, ne te gêne pas. Mes écrits peuvent être lus via Plume d'Argent sous le pseudo Jupsy. Si tu as des critiques pertinentes, je suis tout ouïe. Si tu veux me contacter, fais-le par le biais des commentaires ou du formulaire contact. Pareil, si tu veux en discuter, à tête reposée, pas de soucis.
      Je rappelle juste que mon avis n'est en aucun cas universel. Si certains veulent tenter malgré l'absence du strict minimum, c'est leur droit. S'ils aiment, tant mieux.
      Bonne continuation.





      Supprimer

Encore un Chapitre © 2014